Abject pensioners and entrapped youth: Narratives of decline and the multiplicity of times among generations in the Congo Copperbelt

Research output: Contribution to journalArticleAcademicpeer-review

Abstract

Cet article se penche sur les récits du déclin économique que portent deux générations de mineurs au Katanga, en République démocratique du Congo : les retraités du géant industriel minier Gécamines et les jeunes creuseurs artisanaux. Sont analysées les « structures de sentiment » (Raymond Williams) qui caractérisent chacune de ces générations, toutes deux confrontées aux effets matériels et sociaux du déclin industriel et de la libéralisation du secteur minier qui s’en est suivie. Par ces sentiments partagés du déclin contemporain, on voit comment chaque génération vit son positionnement social et son enchevêtrement « dans le temps naissant » (Achille Mbembe). Basé sur les récits des mineurs interrogés quant à leur marginalisation dans ce contexte de libéralisation du secteur, ce travail vient brouiller les périodisations académiques qui privilégient les ruptures au détriment des continuités, entre ères précoloniale, coloniale et postcoloniale.
Translated title of the contributionAbject pensioners and entrapped youth: Narratives of decline and the multiplicity of times among generations in the Congo Copperbelt
Original languageFrench
Pages (from-to)51-73
JournalPolitique Africaine
Volume2013/3
Issue number131
DOIs
Publication statusPublished - 2013
Externally publishedYes

Cite this